Société (archives)

Canadadivided.com


Un site web existe depuis quelques mois, intitulé canadadivided.com

Ledit site est un ramassis de gens, de plusieurs allégeances politiques, qui croient que le bilinguisme canadien est une dépense extrêmement coûteuse qui devrait être coupée. Les Canadiens français du Canada, étant en forte minorité, ne devraient plus bénéficier d’un bilinguisme illusoire. Afin de corroborer avec cette mentalité, le groupe croit que la meilleure solution pour le Québec est sa séparation.

La mentalité faite par ce site est tout à fait logique. Elle blâme la loi 101 pour brîmer les droits des anglophones au Québec. Une telle issue est tout à fait discutable, car le seul droit qui y est brimé est celui sur l’affichage publicitaire (chose à laquelle plusieurs compagnies se sont adaptées, en lançant des « slogans » en anglais, qui n’étaient pas assujettis à cette loi). On se rappellera, lors du lancement de la PS2, que la publicité ne portait un message qu’en anglais: « Live in your world, play in ours ». Comme ce slogan était une marque déposé, la loi 101 ne s’y appliquait pas.

Bon, jusque-là, il n’y a aucun problème. Le gros défaut du site n’est pas chez ses fondateurs, mais chez les gens qui ont adopté l’idéologie. M. Flemming, un des fondateurs du site, est une personne très respectueuse et parlable, bien qu’il n’ait pas beaucoup de respect pour ma pauvre personne ^^. Par contre, plusieurs utilisateurs utilisent des préjugés ou des fausses idéologies pour justifier une haine gratuite envers toute personne employant le mot « bonjour », un peu à la manière de quelques rares québécois qui jouent la vierge blessée en entendant la mot « hello ».

À titre d’exemple, un des posteurs réguliers de ce site arbore un drapeau du Québec, où les quatre fleur-de-lysées ont été remplacés par des crois gammées. Un autre traite de « biggot » toute personne défendant la nation Québécoise. Mais le pire se trouve dans une section, où l’on compare la nation Québécoise aux nazis, avant l’époque de 1938.

Sur cette section, Marv Jason, un ancien habitant de Montréal, compare les gangs de rue aux chemises brunes d’Hitler, affirme que la communauté anglophone du Québec est en chutte libre (et il est le seul à le faire) et montre des copies qu’il envoie aux médias pour dissuader les gens d’aller au Québec. Il affirme que notre province n’est « pas digne d’être démocratique ».

Le pire de ce qui s’est passé sur ce site est arrivé cette semaine. Un article parlait d’une jeune fille qui aurait été « vendue » d’un gang de rue à l’autre, à Montréal, pour environ 3000$ en argent et en drogues. La nouvelle est assez dégueulasse, avouons-le. Imaginons la dégueulasserie d’un tel acte… déjà que la prostitution n’est pas le refuge des gens les plus respectables de la province. Plus tard, on a appris que la jeune fille n’a pas été vendue, mais qu’elle serait probablement en fugue.

Que ce site parle d’une telle nouvelle est un cas particulier, mais bon… Ce qui suivait, de la part de M. Jason l’est beaucoup plus. Après avoir publié l’article à ce sujet de « The Gazette », il prétent que le Québec aurait d’abord été colonisé par des putes. Cela n’est pas faux, car certaines « Filles du Roy » envoyées au Québec étaient effectivement d’anciennes prostituées. À cette époque, on envoyait les criminels dans les colonies et les britanniques y employaient des esclaves… Donc les ancêtres des nations d’Amérique (du côté des Blancs) sont des tire-laines, des représentants cléricaux et des esclaves noirs.

J’ai demandé à M. Jason le lien entre son affirmation sur « notre colonisation par des putes » et la vente de la jeune fille en septembre 2007. Celui-ci a répondu que « c’était dans nos gènes ». Je l’ai traité de racisme et on m’a banni du site ^^.

N’oublions pas que le racisme et la xénophobie sont deux choses. La xénophobie, c’est la haine des nations. Le racisme, c’est la croyance qu’il existe une « hiérarchie des races ». Les sionistes sont racistes, car ils croient en la suprématie des Juifs. Les Orangistes sont racistes, car ils croient en la suprématie de la race Saxonne et anglicane. Les esclavagistes sont racistes, car ils croient que certaines races sont inférieures aux autres au point de pouvoir en faire des esclaves. Ça, c’est du racisme. De croire que parce qu’une fille est Québécoise, il est explicable « qu’elle soit une putte et qu’on la vende pour 3000$ en argent et en drogues », ça aussi, c’est foutrement raciste.

Alors, je tenais à montrer un peu à tous ce qu’est la face de canadadivided.com . Ce site est tenu par des gens fort respectables, mais permet à des gens de lancer des propos irrespectueux et de se faire protéger quand ils emploient une argumentation raciste.

Je vous invite à visiter ledit site de www.canadadivided.com , d’aller voir le forum et de dire bonjour à M. Marv Jason. Je vous invite à être respectueux avec lui, mais à souligner ses propos qui sont vraiment racistes (et non ceux qui sont simplement xénophobes) en les dénonçant hautement et vertement.

5 réflexions sur “Canadadivided.com

  1. Billet intéressant. J’ai voulu voir ce site, mais il n’était pas disponible. Peut-être que ton intervention a obligé les responsables à fermer le site.

    Je ne comprends pas la mentalité de ces personnes. Traîner le Québec dans la boue de cette façon est inacceptable. Notre pays apparenté au nazisme, voyons donc!

    Dès qu’une nation désire affirmer son identité, on la traite de nazie! Encore la loi de Godwin il faut croire!

  2. Le site est offline une fois sur deux, du à un manque de donnations (mdr).

    La mentalité du site est « acceptable », à la limite, car elle n’est ni xénophobe ni raciste. Elle est tolérante. Le message véhiculé par certains membres, comme ce M. Jason, par contre, est soit raciste, soit xénophobe.

  3. Pour avoir écrit là-dessus voilà un bout de temps sur UHEC (tu as même commenté, j’ai vérifié), je connais donc un peu ce site. Ce que tu nous relates n’est pas très surprenant : ça grossit et c’est normal qu’un site comme celui-là dérape parfois. S’il peuvent grossir et réussir à nous « kicker out »! Hé hé!

  4. Hi hi hi j’écris l’anglais sans faute, mon conjoint est anglophone. Une journée où je me sentirai baveuse, j’irai faire un tour là. Non mais ça se peut-tu!

    La belette qui aime mordre les racistes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s