Uncategorized

Baston à la Chambre des Communes


Pendant que je suis à l’école, je ne suis ni la télévision (ne me demandez pas ce qui se passe à TLMEP ou TVA, je ne le sais pas), ni les nouvelles. Par contre, il y en a une que je suis depuis un bout: la venue du gouvernement de coalition Libéral-NPD appuyée par le Bloc. Celle-là, c’est une nouvelle que je suis bien content de voir, car j’avais dit il y a quelques semaines que si les 3 partis de l’opposition voulaient être conséquents avec leurs actions lors de la dernière campagne électorale, il devait se former un tel gouvernement et le PCC était destiné à manger la poussière. Jusque-là, je n’étais pas certain que ça arriverait, parce que comme on le sait très bien, un politicien peut parfaitement dire quelque chose et en penser une autre.

Les trois partis ont su éviter la galère grâce au slogan ABC: Anything but Conservatives. La campagne électorale s’est caractérisée par le brillant exposé où chacun expliquait pourquoi les Canadiens ne devraient pas élire les Conserves. Les partis se sont aussi rapprochés au niveau des valeurs, surtout le parti libéral du Canada qui a pris un virage vert assez drastique, et légèrement socialiste, au niveau du nouveau système de taxation. Le Bloc, quant à lui, a vu à représenter le mieux possible les intérêts du Québec, qui sont toujours à gauche.

C’est donc un peu normal que la proposition d’un budget idéologique (comportant notamment la suspension du droit de grève aux fonctionnaires fédéraux – le groupe de fonctionnaires qui ne fera jamais la grève) sans mesure concrète de relance de l’économie, ni d’aide aux secteurs forestier au Québec ni du secteur automobile Ontarien, qui demandent de l’argent depuis une période qui précède la crise, ait mis le feu aux poudres. En proposant des idées si idéologiques et si peu visionnaires, alors que tous les gouvernements ré-injectent leur argent dans l’économie partout dans le monde, et avec une Chambre des Communes majoritairement occupée par des social-démocrates, les Conserves ont eux-même acheté la pelle qui servirait à creuser leur tombe, et l’ont tendue dans les mains successives de Stéphane Dion, Jack Layton et Gilles Duceppe pour qu’ils fassent leur première pelletée de terre. Quand même l’ADQ vient dire que le budget n’est pas bon, c’est grave!

Avec cette crise devant un budget minable, ne répondant pas aux attentes des Canadiens, qui ont élu des socialistes et des progressistes en majorité à la Chambre, Harper a mis le feu aux poudres et donné l’once de légitimité dont avait besoin la formation d’un gouvernement de coalition. Maintenant qu’il l’a fait, celui-ci est totalement inévitable.

Depuis la signature d’un traité pour la formation d’un gouvernement de coalition NPD-PLC appuyé par le Bloc, les Conservateurs ont la mine basse. En retour, ils se défendent en affirmant que la coalition serait dépendante d’un groupe de virulents « sepeuratis ». Si on regarde bien les faits, le Bloc a dit clairement ce qu’il voulait voir dans le budget pour l’adopter, et les méchants séparatistes auraient une fois de plus légitimisé le parti conservateur au pouvoir. Cette défense est assez faible, car il y a 4 ans, Stephen Harper voulait rallier le NPD et le Bloc de son côté pour former un gouvernement de coalition contre Paul Martin. Ainsi, il aurait donc envisagé une situation similaire…

Quoi qu’il en soit, il faut dire qu’il y a un branle-bas de combat à la Chambre des Communes en ce moment. C’est très intéressant à voir et c’est la première fois que la politique Canadienne a un minimum de punch et d’intérêt. Que le Bloc soit un des acteurs du pouvoir me fait aussi rire dans ma barbe nouvellement poussée; aux prochaines élections, les Conserves ne pourront pas dire que le Bloc n’a pas fait progresser le Québec, car celui-ci sera le groupe qui aura directement légitimisé le renversement des Conserves par un gouvernement de coalition idéologiquement plus près des Québécois, et qui est prêt à leur faire des concessions (notamment au niveau du secteur manufacturier et forestier). Comme les agriculteurs, les employés de ces secteurs pourront remercier le Bloc Québécois de voir à leurs intérêts!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s