Environnement (archives)

Le pinceau d’émeraude


Voilà le dévoilement du nouveau prix de Greenpeace, le pinceau d’émeraude. Ce pinceau sera remis annuellement au meilleur « greenwasher », la compagnie qui arrivera le mieux à donner l’impression aux gens d’avoir mis une couche de vert sur leur entreprise. Le greenwashing est l’action corporative de faire croire aux gens à un virage vert dans une perspective publicitaire. Les cigarettes biologiques et les armes de destruction massives sans avec un contenu réduit en plomb ou en mercure en sont des examples poussés à l’extrême, et qui existent vraiment.

Cette année, la compagnie British Petroleum a emporté le très peu convoité prix du pinceau d’émeraude, pour leur campagne publicitaire sur l’énergie verte et dans le fait que 93% de leurs investissements vont dans l’extraction, le rafinage et le transport du pétrole. Au total, BP a investi 20 milliards de dollars dans les combustibles fossiles cette année, contre la somme (tout de même non-négligeable) de 1.5 milliards dans les énergies renouvelables, selon des fuites que Greenpeace aurait obtenues. Malgré tout, la compagnie lance plusieurs publicités pour faire croire à un virage vert.

P.S. Ce vidéo est une publicité de 2003. Il faut savoir qu’en 2007, BP a eu une empreinte écologique (en carbone) équivalente à celle du Portugal, soit 63 millions de tonnes d’équivalent CO2. Le Portugal a 10,600,000 habitants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s