Uncategorized

Sarkozy connaît-il le Québec?


C’est une question que plusieurs ont remis en doute depuis les paroles de discour de Nicolas Sarkozy, lors de la remise de la Légion d’Honneur à Jean Charest. Je vais reprendre un paragraphe intéressant de l’article de Radio-Canada.

Puis, le président français a précisé qu’il aimait les deux ensembles de manière différente: « Pour vous aimer, je n’ai pas besoin de détester les voisins […], pour prouver qu’on aime les autres, on n’a pas besoin de détester leurs voisins ». Il a ajouté que ceux qui ne comprenaient pas cela « ne comprennent pas le refus du sectarisme, le refus de la division, le refus de l’enfermement sur soi-même et le refus de cette obligation de définir son identité par opposition féroce à l’autre ».

On entend beaucoup parler des ultra-nationalistes ces semaines-ci, qui se sentent fiers d’être Québécois et sont blessés par de tels propos, ou par la poignée de gens qui veulent refaire la bataille des Plaines d’Abraham.

Je suis d’accord avec la première phrase de Nicolas Sarkozy. Pour aimer le Québec, pour être nationaliste, il n’est pas obligatoire d’haïr le Canada. Qu’on le veuille ou non, ils demeureront nos voisins, à moins qu’ils ne décident de creuser une tranchée entre le Québec et l’Ontario et le Nouveau-Brunswick. La souveraineté ne doit pas être un repli sur soi-même, mais bien l’ouverture du Québec sur le monde et, surtout, l’ouverture du monde sur le Québec. La reconnaissance que nous formons une nation. Et pour un souverainiste, la seule différence est que pour nous, l’ouverture implique aussi la reconnaissance que nous formons une nation indépendante auto-gérée. En vérité, il y a très peu de divergences entre les souverainistes et les fédéralistes à mon avis, sauf dans le cas de certains purs et durs des deux côtés, de la Desmarais ou du côté des Jeunes Patriotes.

Sarkozy a raison en soulignant que la souveraineté du Québec ne doit pas passer par la division. Nous avons une identité, et ce n’est pas une identité « non-Canadienne ». C’est une identité Québécoise. On est Québécois, avec ou sans le Canada, et ça il faut l’expliquer. Le but de la souveraineté n’est pas de devenir des Québécois, car nous le sommes déjà. On veut simplement, comme Jean Charest le disait lors des dernières élections, « avoir les deux mains sur le volant ». Ce qu’il n’aimerait pas que l’on reprenne cette expression pour expliquer mon argument, mais bon…

Alors je trouve que Sarkozy vise juste, selon ce que rapporte Radio-Can. Il explique ce que la souveraineté ne doit pas être et nous met tous, Québécois et souverainistes, en garde. On ne doit pas faire la souveraineté par sectarisme, pour l’isolation et le repli sur soi ou la faire pour fonder une identité par ooposition à l’identité Canadienne. Soyons ouverts sur le monde, nos voisins Canadiens et Américains, nos comparses français et les jolies françaises et choisissons pour les bonnes raisons si nous voulons ou non être un pays.

2 réflexions sur “Sarkozy connaît-il le Québec?

  1. Je vais dans le même sens, la sortie de Sarkozy ne me dresse pas le poil sur les bras. Nos « purs et durs » s’énervent avec un « presque rien ». Quoi qu’en dise la France ou tout autre pays, si les québécois désirent vraiment leur indépendance, rien ne nous y empêchera.

  2. T’as bien raison:

    – 1°: « avoir les deux mains sur le volant »
    Quel merveilleux slogan pour une prochaine campagne référendaire – le tout avec la bénédiction de M. Charest… Pas pire!

    – 2°: à la lumière du nouvel éclairage que tu nous projettes sur les paroles de Sarkosy, je revise mes positions et lui dis merci pour ses judicieux conseils.
    Faut croire qu’après tout, M. Desmarais n’est peut-être pas si mauvais conseiller qu’on aurait pu penser…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s