Société (archives)/WTF? (archives)

La crise économique


J’ai un professeur d’économie qui est assez étrange, mais qui aime beaucoup nous parler de la bourse, ses fluctuations, ses qualités, mais surtout, en cette période de crise, de ses défauts. C’est normal, quand l’économie va mal, on parle de ce qui va mal et qui ne devrait pas avoir lieu.

Un de ces problèmes est dans la façon des banques de gérer de l’argent. Pour la banque internationale Citibank, par example, il est normal de prêter et d’investir un montant équivalent à 45 fois l’argent qu’elle possède. Cela signifie que pour chaque dollar que l’on met dans Citibank, celle-ci en prête 45 fois plus. Ça signifie aussi qu’à la fin de l’année, si Citibank a eu un recul de 2.5%, elle fait un déficit plus élevé que la somme totale de tout l’argent qui lui a été confié.

Je fais donc un court article, parce que je vous renvoie à une conférence de Juan Enriquez sur la crise économique et sur ce qui en sortira. Il traite de deux sujets intéressant, dont certains ont des connections avec le génie biomédical. Là où la présentation devient intéressante est lorsque Juan Enriquez traite de l’avenir de l’être humain, et de sa possibilité de pouvoir, dans un avenir relativement rapproché, contrôler l’évolution de son espèce ainsi que des autres espèces.

Publicités

4 réflexions sur “La crise économique

  1. Très intéressant. Par contre j’imagine que seulement une petite partie de la population, soit les riches, pourront bénéficier de ces avancés technologiques et médicales… Vous aussi pouvez devenir Homo Evolutis, pour aussi peu que 10 000$ par mois! 😉

    Ce qui me chicote dans ce discourt, c’est qu’il ne semble pas considérer d’autre alternative au système capitaliste que nous connaissons depuis un bon moment déjà et qui est un échec lamentable. Sa « solution » économique semble pas mal faite pour conserver le système tel qu’il est en ce moment. Bref, sauver les meubles.

    À court termes, d’accord, mais à long termes?

    L’obsession de performance, la loi du plus fort, la course au profit, tout ça nous a conduit où nous sommes en ce moment avec une planète ravagée et une population esclave d’une élite dominante. En ce sens, je crois que ce n’est pas un simple « reboot » que ça nous prend, mais une refonte complète. Un nouveau système où l’homme ne sera pas un outil, mais un être à part entière et où il pourra évoluer comme il le souhaite.

  2. Je crois qu’à long terme, tout le monde pourra espérer avoir une vessie faite à partir de cellules souches, plutôt qu’un sac de plastique. Le domaine biomédical en est un particulier où l’on cherche sans cesse à rendre la technologie accessible à tous. On parle quand même de la santé, mais surtout de la vie des gens. Pour la possibilité de sélectionner soi-même le cour de l’évolution humaine et biologique, je crois que ce sera fait facilement et accessible à tous. Les OGM, la sélection artificielle et d’autres méthodes sont déjà une génération qui font que l’espèce humaine sélectionne le cour de l’évolution d’autres espèces, dans ce cas-ci dans le domaine des plantes.

    Que l’on regarde une invention comme internet. Pendant 15 ans, c’était contrôlé par des personnes extrêmement riches (les universités, les militaires, etc.). Sa commercialisation a permis de changer la façon dont les rapports humains sont faits.

    Pour la possibilité de trouver un moyen de rendre l’homme plus libre de faire ce qu’il souhaite, je suis parfaitement d’accord. Il faut que l’être humain soit plus libre et, étrangement, qu’on lui oppose des limites dans les cas de besoin majeur.

  3. Je ne veux pas paraître parano, mais pour moi, tout ce qui est OGM, Monsanto et CIE me semble comme une véritable bombe à retardement. Au lieu de « gosser » dans la génétique des plantes, pourquoi ne pas simplement rechercher à optimiser les récoltes en utilisant des moyens naturels? En d’autres termes, travaillons AVEC la nature au lieu de la « forger » selon nos moindres désirs.

    Des alternatives naturelles existent, rien qu’à voir ceci:
    http://les7duquebec.wordpress.com/2009/03/04/documentaire-au-dela-de-nos-pretendues-connaissances-scientifiques-lhomme-aux-plantes-et-legumes-geants/

    Pour ce qui est de tout ce qui est médicale, je ne suis pas contre. Par contre, cette citation de Georges Carlin me vient en tête:

    We’ve learned how to make a living, but not a life. We’ve added years to life not life to years. We’ve been all the way to the moon and back, but have trouble crossing the street to meet a new neighbor. We conquered outer space but not inner space. We’ve done larger things, but not better things.

    We’ve cleaned up the air, but polluted the soul. We’ve conquered the atom, but not our prejudice. We write more, but learn less. We plan more, but accomplish less. We’ve learned to rush, but not to wait. We build more computers to hold more information, to produce more copies than ever, but we communicate less and less.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s