Uncategorized

Benoît XVI, la religion catholique et le besoin d’évoluer


On ne le dit pas encore assez souvent, mais la religion catholique a besoin de changer de mentalité si elle veut survivre en Occident. C’est, selon moi, primordial que la Bonne Nouvelle continue son oeuvre dans notre région, parce qu’elle permet de faire un pont important entre nous et plusieurs pays du Tiers-Monde, qui ont été suite à de grandes entreprises d’évangélisation, converties au catholicisme.

Je dois le mentionner: je ne suis pas catholique. L’histoire de mon schisme vient de la 6e année, au moment où je me posais trop de questions et que je trouvais les réponses de la religion trop niaiseuses. Je suis plutôt un humaniste; pour moi, la religion a une importance que si elle concerne l’Homme, et pas Dieu. Elle doit donner des moyens pour l’Homme de vivre de façon morale et intelligente grâce è des valeurs importantes. La religion catholique a de belles valeurs dans certains domaines et est en retard sur la civilisation Occidentale dans d’autres, ce qui fait les polémiques actuelles.

Et c’est là que je veux en venir. La religion commence à inciter l’ire et la colère de plusieurs blogueurs (dont mes amis Renart et le Contracteur Destructif) depuis quelques temps, suite à l’excommunion d’une fillette de 9 ans pour un avortement issu d’un viol malgré des conditions qui auraient mis la vie de la fille en danger. Les propos de Benoît XVI lors de sa visite en Afrique au sujet du condom ont ensuite ajouté une couche dans le monde Occidental, car cela ne reflète pas les valeurs de la société de choix et de liberté dans laquelle nous vivons.

Cet éloignement vient du fait que la religion catholique n’a pas su encore arriver dans notre XXIe siècle. Les prêtres n’ont pas encore le droit de se marier, le Vatican réprime le mariage gai et l’homosexualité en général (note: la communauté anglicane près de MacDonald se dit ouverte et accepte l’homosexualité – comme plusieurs prêtres catholiques de Montréal ont aussi souligné leur appui) et le catholicisme tente encore de se battre contre l’avortement, alors qu’ici, la question n’est plus de savoir s’il est bien ou mal d’avorter, mais de la meilleure méthode pour encadrer les personnes qui en subissent un.

Il faut comprendre une chose: pour Benoît XVI, deux principes de base, pourtant dépassés, existent: « L’embryon est un être vivant au même titre que l’humain » et « Il est possible de créer une société dans laquelle les gens n’ont pas de rapports sexuels avant le mariage, ni hors mariage, et qui ne divorcent pas. » Pour la première prémisse, on comprend pourquoi l’avortement mérite l’excommunion: un avortement serait un meurtre. Ironiquement, cet avortement n’aurait pas eu lieu si la deuxième prémisse (la fidelité) était valide. La deuxième prémisse explique pourquoi Benoît XVI maintient la position du Vatican sur le condom, car il n’est pas nécessaire si les moeurs sexuelles sont limitées au mariage et qu’elles ont pour seul but d’avoir des bébés.

Le gros problème, c’est que l’Occident n’y croit pas. L’embryon est un amas de cellules qui se séparent; ce n’est pas un être humain. Et pour le sexe avant le mariage, c’est devenu plus que clair que puisque l’Église a abandonné les valeurs Occidentales modernes de liberté, on questionne même l’autorité du mariage. Plus tard, j’ai peut-être l’intention de me marier, mais par amour et non parce que j’ai envie d’avoir des rapports qui doivent strictement mener à avoir des enfants. Et je ne me marierai pas dans une église. Il me semble que de parler d’Église et d’amour ou de sexe, ça fait un méchant turn-off…

Si on était d’accord avec ces deux principes de Benoît XVI, ses propos ne seraient pas controversés. Le problème n’est pas dans les conclusions de sa logique, mais dans sa logique elle-même. Elle ne reflète pas les valeurs du XXIe siècle Occidental moderne, et nous ne voulons pas qu’en notre nom, il aille dire aux Africains qu’ils ne doivent pas porter le condom. On ne veut pas non plus que le Vatican aille excommunier une fillette dont la vie est en danger parce qu’elle est enceinte de jumeaux issus de son beau-père. Ce que l’on veut, c’est que le Vatican soit à l’écoute de ses brebis. Qu’ils fournissent une aide spirituelle à une jeune fille de 9 ans victime de viols multiples, afin de répondre à ses questionnements de la bonne façon. Qu’ils aident les autorités internationales qui tentent de prévenir des milliers/millions de cas de sida en Afrique grâce à la contraception, car la situation actuelle est trop grave et ne fait que prouver qu’au niveau de la logique actuelle, le Vatican ne vit pas sur Terre.

Il faut aussi faire attention; les catholiques du Québec sont, pour la majorité, totalement en désaccord avec les positions actuelles du pape. L’homosexualité est quelque chose d’acceptable pour la majorité d’entre eux et l’avortement est une question laissée à la conscience de la personne qui le subit, et non la conscience de Dieu. Ces catholiques ont évolué, font évoluer la pensée de leurs représentants religieux et peuvent permettre à la religion catholique de se moderniser et de vivre dans le même monde que nous! D’un autre côté, la religion catholique reconnaît l’existence des changements climatiques, ce qui prouve que le clergé peut réagir rapidement à des enjeux d’actualité, incluant ceux basés sur la science (appelée il y a quelques siècles « hérésie »). C’est la preuve que devant les faits accomplis et l’inquiétude de la population, la religion catholique est capable de prendre position, et elle l’a fait sans citer la Bible et le livre de l’Apcoalypse!

Que les catholiques le disent, aux membres de leur clergé: « On aime baiser, et on le ferait même si on n’était pas mariés. Les homosexuels sont des êtres humains à part entière aux yeux de tous, incluant Dieu. L’avortement est un choix désespéré et les gens qui le font ont besoin de votre aide. Et si je n’ai pas envie d’avoir le sida avec quelqu’un que je ne connais pas assez bien, j’en mettrai un condom. Si vous voulez aller dire le contraire à travers le monde, rayez mon nom de la liste de vos suivants! »

NOUVELLES TOUTES FRAÎCHES

Preuve que l’Église n’est pas aussi fermée que cela. Les évêques Brésiliens ont désavoué l’action de Mgr Re, qui a excommunié la jeune fille de 9 ans, ainsi que la mère de la jeune fille et les médecins qui ont pratiqué l’avortement. Cela a nié de surcroît les excommunications qu’il a pratiqué sur l’équipe médicale et la famille. La société définit les décisions que prend la religion catholique et les catholiques sont encore, à ce que l’on peut voir, capables de faire changer les décisions du clergé qui ne répondent pas à leurs valeurs. Bien que le Vatican ait appuyé la décision de Mgr Re, les prêtres, eux, ne partagent pas le même avis et en ont témoigné dans ce cas-ci. Mgr Ouellette partage aussi l’avis des évêques brésiliens.

12 réflexions sur “Benoît XVI, la religion catholique et le besoin d’évoluer

  1. Pingback: Benoît Size « Renart L’éveillé / Carnet résistant

  2. Le gros problème, c’est que l’Occident n’y croit pas

    Ça ne veut pas dire que l’Église n’a pas raison.

    L’embryon est un amas de cellules qui se séparent; ce n’est pas un être humain.

    Biologiquement, ce n’est pas vrai. Un embryon est un organisme. Il appartient aux espèces homo sapiens. Il est donc un être humain.

    La question est de savoir s’il mérite être reconnu comme un égal ou non.

    les catholiques du Québec sont, pour la majorité, totalement en désaccord avec les positions actuelles du pape. L’homosexualité est quelque chose d’acceptable pour la majorité d’entre eux et l’avortement est une question laissée à la conscience de la personne qui le subit, et non la conscience de Dieu. Ces catholiques ont évolué, font évoluer la pensée de leurs représentants religieux et peuvent permettre à la religion catholique de se moderniser et de vivre dans le même monde que nous!

    Ça n’arrivera pas. L’histoire le prédit.

    Tout effort pour opposer l’enseignement doctrinal du pape a échoué, du premier au dernier. La logique interne de l’Église est telle que la seule pointe d’unité est le pape. Ce que le pape dit EST le catholicisme, et s’y opposer et être en dehors du catholicisme.

    Ça ne changera pas.

    L’Église au Québec n’est pas très orthodoxe. C’est à cause d’elle que les Québécois ne connaissent pas leur foi.

  3. « Ça ne veut pas dire que l’Église n’a pas raison. »

    La question n’est pas de savoir si l’Église a raison ou non. Ce que je dis est que l’Église est un pont entre l’Occident et les pays en développement, par ses messages d’évangélisation et la transmission de ses valeurs. Malheureusement, ces valeurs ne sont pas représentatives de la société Occidentale, comme c’était le cas quand elle évangélisait les colonies, par example. Si l’Église veut transmettre les valeurs qu’elle véhicule actuellement, il faut que les catholiques Occidentaux disent que ces valeurs ne représentent pas la réalité de leur société de liberté et de choix.

    « Biologiquement, ce n’est pas vrai. Un embryon est un organisme. Il appartient aux espèces homo sapiens. Il est donc un être humain. »

    Biologiquement, oui, c’est un stade de développement de l’être humain. Légalement, la seule chose qui puisse être considérée comme un être humain est un Humain vivant et formé (bébé). C’est la seule chose qui ne peut pas être brevetée dans la biologie.

    « Tout effort pour opposer l’enseignement doctrinal du pape a échoué, du premier au dernier. La logique interne de l’Église est telle que la seule pointe d’unité est le pape. Ce que le pape dit EST le catholicisme, et s’y opposer et être en dehors du catholicisme. »

    Et l’on a assisté à des schismes dans le passé à cause de cela. La religion catholique s’est donc séparée parce que les papes ne répondaient pas à la société dans laquelle certaines communautés évoluaient. Mais malgré tout, l’Église a commencé à évoluer, en acceptant les annulations de mariage pour d’autres raison que l’infertilité, par example. Ça prend du temps, mais si les catholiques sont incapables de transmettre leur désaccord, c’est clair que rien ne peut changer dans les valeurs véhiculées par le catholicisme.

    « L’Église au Québec n’est pas très orthodoxe. C’est à cause d’elle que les Québécois ne connaissent pas leur foi. »

    Je connais très bien ma foi, personnellement, grâce aux cours que j’ai eus au primaire et au secondaire. Ce n’est pas le cas partout et l’enseignement de la religion catholique devient de plus en plus secondaire à l’école, mais l’on n’a pas à réciter le chapelet pour connaître ce qu’est la foi catholique. Je crois que les gens connaissent les rituels du catholicisme, leur signification, ainsi que les valeurs véhiculées par la Bible; parfois, ils sont en désaccord avec ces valeurs, mais ça, c’est une autre histoire. Plusieurs éprouvent aussi une frustration envers l’Église, mais ça, ça date des années ’70. Plusieurs enfants sont issus d’une génération qui a vécu la séparation de l’Église et de l’État (et ensuite la population en général).

  4. Excellent billet et excellent point de vue, l’ami! Pas d’accord avec tout, mais je ne peux pas tout réfuter non plus.

    Seulement, comme tu sais, je ne suis pas aussi modéré🙂 Mais ce Pape, franchement, il est non seulement complètement déconnecté, mais carrément dangereux…

  5. Il suit ses valeurs. J’ai expliqué pourquoi je crois qu’il prend ses positions. Elles sont claires, mais si j’étais d’accord avec ses valeurs principales, je serais d’accord avec ce qu’il fait. Le gros problème pour nous, c’est que la religion catholique actuelle ne représente pas les valeurs de l’Occident et ne répond même pas aux réalités des pays en développement.

    En gros, c’est une position inconsistante pour ni l’un ni l’autre des deux principaux groupes de croyants en cette religion.

  6. Bon billet. Cependant, il me semble que l’église catholique, ainsi qu’à peu près toutes les religions, font passer leurs dogmes avant les lois naturelles. Le pape devrait savoir que l’Afrique est aux prises avec trois problèmes majeurs: la surpopulation (ou le débalancement démographique, peu importe), la mortalité reliée au SIDA et les guerres entre des pays créés par l’Occident (le Vatican en fut complice).

    Refuser la promotion du port du condom pourrait également être considéré comme un cate criminel. Et tout ça au nom de quoi?

  7. Bonjour,
    je pense que ce n’est pas le fait que l’église ait raison ou pas. Je pense que l’interprétation de l’héritage laissé par Jésus est mal interprété de nos jours par les dirigeants de l’église. Son message est un message d’amour, un message de paix et non de jugement. Chaque personne est libre de choisir sa voie spirituelle. En ce qui me concerne je l’ai choisie et je ne juge pas les autres pour telles ou telles actions qu’ils accomplissent.
    De plus, faut il vraiment juger les autres avant de se juger soi même ?

  8. Bonjour,
    Il faut comprendre certaine chose. L’église catholique c’est royalement trompé avec vatican II. Le moderniste a tué l’église catholique. La parole de Jésus ne se modernise pas mais il est d’actualité même plus que jamais. Je crois que le pape Benoit XVI a comprit les erreurs dans le passé de l’église. Mais l’important dans tous cela n’est pas ce que le pape dit car il est simplement un homme et en tant que homme il fait des erreurs comme vous et moi. L’important est le message de Jésus. Je suis catholique et je suis capable de reconnaitre que le pape peut lui aussi faire des erreurs. Un jour un prêtre m’as dit cette parole que j’ai aimé: L’église catholique ne dit pas d’avoir la vérité comme certaine religion croit l’avoir. Mais elle est à la recherche de la vérité. Dans le sens essaie de comprendre la sainte bible à cent pour cent.

  9. Je doute personnellement… La Bible a été écrite par des humains, l’Église catholique est guidée par des humains. Les membres de l’Église sont des humains. Pour moi, l’Église devrait se tourner vers ses croyants, au lieu de se tourner vers ses écrits, pour prendre position. Elle devrait se demander ce qui est le mieux pour le salut spirituel et le bien-être de ses croyants. Et je n’ai pas l’impression qu’elle se soucie assez de ce bien-être en ce moment.

  10. Je pense que l’institution « Eglise Catholique » prend ses positions par rapport à son mythe principal : l’homme est pécheur depuis la désobéissance originelle au jardin d’Eden…Le salut est offert par le sacrifice unique et définitif du Fils de Dieu, qui rétabli l’homme (croyant) dans le Royaume de Dieu. C’est pour cela que l’institution édicte la morale, les normes, le chemin de sainteté qu’il faut suivre pour être digne de ce salut.
    Darwin et quelques autres ont largement contribués à ébranler le mythe du péché originel et à chercher d’autres explications au mythe de la création. Mais surtout dans le CREDO des Cathos. il y a : je crois en Jésus…vrai Dieu et vrai homme. Il y a belle lurette que seul le vrai Dieu inventé dès l’origine du christianisme a subsisté et que la « religiosité inventive…à travers les dogmes, les dévotions, le culte, les rites…a complètement dissimulèe la Foi
    celle que Jésus admirait dans certains de ses interlocuteurs et qui n’étaient pas « Cathos ». Jésus a aimés les hommes pour les faire vivre, devenir adultes, prendre leur vie en main : « Lève-toi et marche »…et c’est ainsi qu’il invitait tout homme à « changer de vie » et à devenir responsable de son frère. Pour lui nous sommes tous enfants de Dieu et Celui-ci ne se laisse découvrir qu’à travers l’homme, l’autre. La religion ne devrait pas se prendre pour Dieu ou se substituer à Lui. Jésus n’imposait pas la Sainteté et les normes. Il libérait l’homme de ses « entraves » en lui ouvrant les yeux et en l’invitant à ne pas se regarder le nombril. Le seul Sacrement « inventé par Jésus c’est l’autre, le « FRERE »…les sacrements de l’Eglise ne sont que des sacrements d’appartenance à une Religion.

  11. Que veut dire évolution? Ensemble des changements au cours du temps! Pourtant le Seigneur a dit; Le ciel et la terre passera mais ma parole ne passera point! Les gouvernements ont passé des lois maudites qui va attaquer la paix! L’avortement est le plus grand péché de l’humanité! Si les gouvernement ne change pas ces lois injustes, nous allons payé cher pour avoir offensé Dieu!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s