Environnement (archives)

Images du déversement pétrolier


Comme vous le savez, une fuite sur une des plate-formes pétrolières off-shore a pris feu il y a une semaine, ce qui a provoqué un déversement de pétrole dans le Golfe du Mexique, près des côtes de la Louisianne. British Petroleum a pris le blâme sur le déversement et a promis d’amender de ses fautes auprès de la population. Le déversement menace aussi les activités économiques de la pêche et nuisent à la population locale.

Là, ça regarde mal… Mais il faut bien comprendre que l’exploration off-shore en est une assez fascinante. C’est déjà impressionnant que l’on arrive à faire une structure permanente flottante dans les golfes pour retirer des réserves de pétroles enfouies sous des centaines de mètres d’eau. Ça demande des normes de sécurité pour éviter ce genre de cas, alors nous espérons que cette tragédie nous permette qu’elle ne se répète pas. Un peu avant la fuite de l’Exxon Valdez, ExxonMobil avait entrepris de refaire sa flotte de bateaux pour permettre d’éviter des déversements de pétrole venant des bateaux (la double-coque des navirres était un de ces moyens). Malheureusement, cela faisait quelques années qu’Exxon avait pris cet engagement et ne l’avait jamais fait. L’Exxon Valdez et son cataclysme ont, évidemment, accéléré les mesures de sécurité chez les pétroliers partout dans le monde.

Aujourd’hui, ce qui m’étonne et ce que je veux vous transférer, c’est une image qui montre de quoi ont l’air environ 1,200,000 litres de pétrole. La NASA a eu la gentillesse de nous publier une image prise de leur satellite Aqua. C’est un peu ironique; Aqua veut dire « eau » en latin.

Déversement dans le Golfe du Mexique (voir la tache grise) le 29 avril. À gauche, la pointe que vous voyez représente la Nouvelle-Orléans. Le déversement fait environ 4,000 km².

Je vais vous montrer le lien de l’image. Gardez en tête que cette image a été prise il y a une semaine; on estime qu’actuellement, il se déverse 600,000 litres de pétrole par jour (5,000 barrils de pétrole). Heureusement, on a commencé à prendre en main la rémédiation du site, notamment en brûlant le pétrole… On n’aime pas ça, mais c’est un peu dur de trouver une solution pour se débarasser d’une si grosse nappe de pétrole. Il ne faut pas oublier que si on a une solution qui prend trop de temps, il y aura plus de pétrole sur les côtes.

NASA – Oil Slick

____________________________

Mise-à-jour (3/05/2010): On estime maintenant que la fuite a laissé couler 800,000 litres/jour depuis le 22 avril (en comptabilisant, cela fait environ 890 m³ ou 55,000 barrils de pétrole). Le déversement fait maintenant 10,000 km².

Publicités

2 réflexions sur “Images du déversement pétrolier

  1. as-tu lu les articles de Propublica?

    http://www.propublica.org/article/bp-had-other-problems-in-years-leading-to-gulf-spill
    l’article montre indubitablement que BP avait un comportement tout aussi préjudiciable qu’Exxon.

    On a un moratoire ici de l’exploration dans le Saint-Laurent, mais je crois que Terre-Neuve peut forer. Ça serait vraiment la catastrophe s’il fallait qu’il y ait un déversement dans le golfe alors que nous ne toucherons pas de redevances.

  2. je naime pas que les bateau echou a chaque fois le petrole senva et des 1000 de poisson baleine requin meurt et il y a des penevole aide pour sauver des poissom baleine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s