Ingénierie/WTF?

Un insecte contrôlé par ordinateur


C’est mon dernier vidéo de la journée qui marie le mélange de l’électronique et de la biologie. Après un singe capable d’utiliser un bras mécanique avec son cerveau, ainsi qu’un cyborg opéré par les neuronnes prélevées chez un rat, voici un coléoptère contrôlé par ordinateur.

Je m’étais abstenu de commentaires dans les deux derniers éléments parce qu’ils me semblent instinctivement sans danger. Le fait que l’on soit maintenant capables de créer des cyborgs (un cerveau contrôlant une machine), c’est fascinant! Celui-là l’est tout autant, mais pour beaucoup de mauvaises raisons.

Grâce aux demandes de l’armée (qui finance et suit avec grand intérêt l’arrivée de ces insectes contrôlés à distance), il est maintenant possible de diriger les récepteurs du cerveau d’un être vivant pour lui faire accomplir des fonctions motrices. La technologie est rendue avancée au point où on peut lui faire accomplir des fonctions motrices complexes, comme le vol d’un insecte. Je ne sais pas si vous le savez, mais le vol d’un insecte est un concept si mal compris qu’on aurait toutes les difficultés à le recréer chez une machine. Heureusement, si on peut contrôler l’insecte, plus besoin de la machine pour le remplacer!

Le but de l’armée, à moyen terme, est d’utiliser un insecte comme un drone et de l’envoyer faire des missions d’exploration. À long terme, il serait facile de s’imaginer un insecte capable aussi de livrer des agents chimiques qu’un humain ne pourrait pas livrer. La question d’un être vivant contrôlant jusqu’aux neuronnes d’un autre être vivant, est-ce une bonne chose?

Pour l’instant, je suis pour ces expériences qui tentent d’étudier l’interaction entre les machines et la biologie, incluant celle d’un drone insecte. Je crois que l’on en apprendra beaucoup, entre autre sur le fonctionnement de leur vol. Mais tant que l’on n’a pas étudié l’éthique reliée à cela plus en profondeur, je suis contre l’utilisation de ces technologies en dehors du domaine académique. C’est à la fois fascinant et dangereux. Je crois que ça a de quoi stimuler notre imagination et notre sens éthique.

Publicités

Une réflexion sur “Un insecte contrôlé par ordinateur

  1. Pingback: Une levure contrôlée par ordinateur | {niKo[piK]}

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s