Alimentation

Des insectes comme suppléments alimentaires


De la poudre de protéines. Dans ce cas-ci, c'est de la protéine de chanvre

Les insectes sont une source de protéines assez forte. Dépendant des espèces, de 20 à 90% de leur masse est composée de protéines. Pour le verre de terre, c’est environ 55-60%. Certains groupes ont commencé à faire des recherches sur les protéines d’insectes, afin de les employer comme suppléments alimentaires.

Dégoûtés? J’espère que non. D’abord, parce que vous mangez déjà des insectes. Voici les valeurs habituelles sur le nombre de parties d’insectes dans certains produits que vous mangez. D’ailleurs, à peu près tout ce que vous mangez contient des parties d’insectes. C’est la norme plus que l’exception.

Standards: Nombre de parties d’insectes dans certains aliments

  • Fromage industriel (1400-2400 / kg)
  • Riz ( 250-500 / kg)
  • Farine de blé (200-400 / kg)

Les champions, au niveau de la quantité de parties d’insectes, sont les fines herbes. Ce sont parmi les seuls produits qui ont le droit d’être stérilisés par radiation nucléaire au Canada. Il y a de bonnes raisons; le thym moulu contient entre 28,000 et 37,000 parties d’insecte par kilogramme.

Ce que je veux vous dire n’est pas que votre nourriture est dégueulasse. On vante les mérites des fines herbes comme source de nutriments importants et comme l’une des catégories d’aliments les plus riches. Ce que je veux dire, c’est que même si vous ne l’avez jamais vraiment remarqué, vous mangez des insectes. En l’ajoutant dans les aliments fortifiés, non seulement on enrichirait la qualité de ce que les gens mangent, mais en plus, vous ne le remarqueriez même pas. Les recherches ont déjà été faites pour arriver à identifier les arômes associés à leur goût. On sait même comment retirer ces arômes indésirables, s’il y en a. Un groupe de recherche au Mexique, par exemple, a prouvé qu’en remplaçant 2% d’un mélange de tortillas par des larves de ténébrion en poudre, les testeurs préféraient le goût des tortillas enrichis de protéines.

Maintenant que l’on sait que l’on est capable de servir des insectes sans que ce ne soit dégoûtant, il faudrait que je vous explique pourquoi c’est si important.

Un des enjeux les plus importants dans les pays en développement est de consommer plus de viandes et, entre autres, plus de lipides (gras) et de protéines. Par contre, les animaux ont un métabolisme très inefficace et convertissent très mal la nourriture végétale en viande. Les insectes ont un métabolisme plus simple, mangent n’importe quoi (par opposition aux boeufs et aux porcs, nourris majoritairement avec du maïs) et contiennent beaucoup plus de protéines dans leur corps. Dans certains pays, passer d’une alimentation axée sur la viande conventionnelle à une alimentation axée sur les insectes ne serait pas un si gros problème. Plusieurs cultures y sont habituées, notamment en Afrique, en Amérique du Sud et en Asie.

En plus, il est possible d’élever des vers de terre à partir de vermicompost. Cela nous permet de ne pas faire pousser du maïs ou du soya pour faire des protéines. Un autre groupe de recherche nous a prouvé que ce que les insectes mangeaient ne changeait pas vraiment le goût de la protéine d’insecte au final.

Si l’Amérique du Nord et l’Europe acceptaient de volontairement mettre des insectes dans leur produit pour en reconnaître les qualités nutritionnelles, ce serait une façon pour nous et pour les pays en développement de rencontrer une partie de nos besoins en protéines et ça permettrait de cultiver moins de maïs, de soya en plus d’alléger notre demande en viande. Ça coûterait même moins cher à long terme. Un gros scénario gagnant, tant que l’on ne se prive pas de notre steak trop souvent!

21 réflexions sur “Des insectes comme suppléments alimentaires

  1. En séchant l’insecte à une température assez élevée pour atteindre la stérilité commerciale et en le réduisant en poudre avec un « grinder » (désolé pour l’anglicisme).

    Par la suite, si on veut un extrait de haute qualité, on peut utiliser des produits chimiques pour en extraire les protéines. Je préférerais prendre la poudre d’insecte et la vendre comme produit de qualité alimentaire stérile à 50-75% pureté en protéines directement. Les autres nutriments contenus dans la poudre ont une valeur nutritionnelle, alors ce serait bizarre de les séparer via des procédés chimiques complexes.

  2. je serai intéressée par la comercialisation de la poudre d’insecte pour la nourriture humaine je voudrai savoir les procédés de transformation, les fermes existantes en thaillande je voudrai importer mais je ne sais où me renseigner pour démarrer vous semblez très informé merci de me répondre 0630955662

    • Bonjour Jocelyne,

      je m’appelle Arnaud Ferent et je dispose d’un stock de protéines de vers à soie que mon père et moi avons élaboré nous memes en partenariat avec l’inra et quelques fermes du sud de la france.

      Nous avons par ailleurs obtenu un brevet INPI pour la méthode d’extraction en1994 car nous ne nous sommes pas contenté de la faire sécher au soleil pour l’utiliser comme condiment comme cela se fait depuis le nuit des temps mais l’avons extraite par séparation au CO2 super critique qui sera la norme industrielle de demain car effectuée sans solvant et à froid toutes les vitamines et nutriments essentiels restent intacts. A l’origine pour exploiter ce complexe de vitamines et acides aminés et ses propriétés de regeneration cellulaire en cosmétiques (soins anti age).

      C un extrait naturel très haut de gamme sans doute trop cher pour ce que tu recherches mais je connais bien la question et pourrais peut etre t’apporter quelques renseignements sur ton business a venir.

      pour ma part je me lance en ce moment dans l’élaboration de compléments alimentaires très haut de gamme (anti oxydant, système immunitaire) à partir de ma poudre de vers à soie car ce complexe protéines-vitamines est un booster de l’activation cellulaire sans équivalent, et que je crois franchement que le marché est aujourd’hui mûr pour ce type de produits « décalés mais très innovant en nutrition…

      toutes les rencontres sont les bienvenues et parfois utiles, je me permets donc de t’envoyer ce petit message au cas où tu voudrais discuter un peu de ce sujet auquel nous croyons visiblement tous les deux..:)

      Arnaud

      • actuellement en chine,retour en france (ardeche),mi mars.
        merci de prendre contact pour discuter de ce complement alimentaire
        cordialement
        forissier antoine

      • bonjour les insectes c’est l’avenir pour nous et surtout nos enfants vendez vous

        dejà vos produits

      • Bonjour t Très intéressée par la production de farine d’insectes, je me permets de vous contacter. Je serais très heureuse de pouvoir discuter de ce sujet avec vous. Pourriez vous me fournir vos coordonnées ? Belle journée

      • bonjour Arnaud,

        je cherche actuellement on moyen pour séparer les carapaces de grillons de leur chair. Quelle est cette technique au CO2 ?

        Arnaud

      • Arnaud!
        Ici c’est Philippe C-L. Tu auras reconnu mon nom en un rien de temps, contact moi donc a l’adresse yahoo du meme nom . (sans prenom et sans trait d’union, en entier a yahoo.com.)

      • Bonjour Arnaud,
        Votre projet est très intéressant je souhaite créer une marque de complément alimentaire à base de proteine d’insecte. Je souhaite comprendre un peu mieux votre procéder ansi que son coût pour l’élaboration de farine.
        je vous remercie,

        Stanislas

  3. Au même titre que le txt précédent, j’apprécierais beaucoup si tu pouvais partager quelques une de tes connaissance sur le sujet. (m’aiguiller dans la bonne direction, référence de lecture, etc…) merci à l’avance !

  4. Les protéines de l’insecte ne sont pas des protéines habituelles;Ce sont des protéines fibreuses avec du soufre.Aucun souvenir de la vache folle en ayant eu l’idée de transformer les vaches en animaux carnivores.Les insectes sont les animaux qui sont le plus transmetteurs de pathologie pour l’humain.Des vaches et des humains insectivores pour se faire de l’argent.Bravo.Vous êtes en train de tuer l’agroalimentaire.Les personnes ont déjà compris votre manège et vous resterez épinglés comme des papillons de nuit à payer pour les traitements introuvables liés à l’excès de souffre et aux carences de deux acides aminés.Il y a aussi des protéines dans la merde puisque vous ne faîtes aucune différence.Vous manquez de respect auprès des consommateurs alors il n’y a aucune raison de vous respecter.Semtob françoise

    • Bonjour Semtob,
      j’apprécie votre franchise dans votre approche contrarienne. je ne trouve que des articles qui font l’éloge de la protéine d’insecte et je m’interroge quand toutes les pensées convergent dans le même sens.
      Pouvez-vous me conseiller quelques références d(étude ou articles sur la toxicité alimentaire de la protéine d’insecte ?
      Merci
      JPZ44

  5. Je vis au Cambodge, en bord de mer à Kep, en plus de mon restaurant je viens de démarrer un élevage de grillons, j’en produit 300 kg par mois actuellement mais pense en produire beaucoup plus dans les mois qui viennent.
    Les cambodgiens consomment de plus en plus d’insectes, la moitié de ma production est vendu à une personne qui la commercialise sur un marché de Phnom Penh sous forme de grillons frits cuisinés avec de la citronnelle , du piment et autres herbes, le reste je le vend dans mon restaurant ( grillons frits, cake aux olives à la farine de grillons,pain sur levain à la farine de grillons, omelette enrichie à la farine de grillons, gâteaux sec à la farine de grillons à la noix de muscade et à la cannelle, etc…)
    J’essaie de nourrir au maximum mes animaux avec des produits bio ( bananiers, courge, fruits et légumes divers), j’arrive actuellement à un rendement de 5 kg par m² sur un cycle de 40/45 jours de la ponte à l’abattage. Est-ce un rendement correct ?
    Si vous avez des conseils à me donner n’hésitez pas, de mon côté je suis prêt à partager mes expériences avec vous.

  6. Pingback: Söll – 14640 – Engrais complémentaire enrichi en fer | Bassins D Agrement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s