Alimentation/Société

La nutrition en Afrique de l’Est


J’encourage tous les blogueurs à écrire un billet sur leurs impressions par rapport à la famine dans l’Est Africain. Pour ceux qui sont intéressés, il est possible de faire un don à OXFAM-Québec ou à l’UNICEF pour nourir des gens qui meurent à cause la sécheresse.

J’ai d’abord joint mon programme de génie spécialisé en biologie pour travailler en environnement et relever les défis de l’avenir. En grandissant, j’ai rencontré des gens extrêmement passionnés, autant que moi, et qui voulaient relever ce défi. Ils ont mon entière confiance. Un défi me semblait encore manquer de gens assez passionnés pour y travailler, et c’est le domaine alimentaire. J’ai donc pris sur moi de me spécialiser dans le traitement et la transformation des aliments.

Quand j’ai vu que l’ONU annonçait officiellement l’état de famine en Est Africain, je fulminais. En Somalie (un pays touché parmi d’autres), le taux de mortalité est de 7,4 personnes/10,000 habitants. En un mois, la Somalie sera amputée de 2% de sa population totale. Les plus touchés seront, bien entendu, les personnes en train de grandir: les enfants. Les camps de réfugiés sont déjà remplis au-delà de leur capacité, mais refuser des gens, c’est quelque chose de difficile quand on sait que cela va presque assurément les tuer. Les gens entrent dans les camps malnourris, maigres et frêles. Il faut leur donner de la nourriture qui comble leurs besoins quotidiens et leur permet de reprendre des forces. C’est la qu’entre ce que l’on appelle de la nourriture thérapeutique préparée (RUTF – Ready-to-Use Therapeutic Food).

Plumpy’Nut

Plumpy’nut, c’est une pâte à base d’arachides, développée par Nutriset (voir à la fin de la liste). On y ajoute du lait en poudre ou du soya (pour le corps gras et plus de protéines) et des microvitamines. Les microvitamines vont donner les éléments essentiels pour avoir une bonne nutrition et pour grandir. Les arachides donnent les calories nécessaires pour avoir de l’énergie (à court terme et à long terme). Finalement, le corps gras permet de se sentir rassasié, en plus de contenir des vitamines qui ne sont pas disponibles autrement. Pour 25$, on peut donc régler la malnutrition chez un enfant en 40 jours, à coups de 4 repas de plumpy’nut par jour. Le produit est aussi relativement adapté pour les adultes. Un sachet contient 500 kcal, soit environ 1/4 des besoins en énergie pour la journée. Il n’a pas à être gardé au frais et peut se conserver très longtemps.

Plumpy’nut est un produit paraîné par l’UNICEF, qui l’utilise dans les cas de malnutrition majeure en Afrique. C’est le genre de produits que l’on utilise en Afrique de l’Est dans les centres d’aide et les camps de réfugiés en Afrique de l’Est en ce moment. C’est un peu dommage que cette diète ne soit pas très variée, mais c’est un produit fonctionnel qui permet aux gens de vivre.

*Photo: OXFAM
Vodpod videos no longer available.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s