Environnement

La fin de Kyoto


Il paraîtrait qu’en plein temps des fêtes, le gouvernement Canadien voudrait se retirer du protocole de Kyoto et passer un sapin au reste du monde. En ce moment, Peter Kent entretient la rumeur en ne la démentant pas. Ne pas démentir un retrait d’un traité international, c’est comme dire que l’on va se retirer. Oh, et en passant, joyeux Noël!

Pour ceux qui ne le savaient pas, les principaux enjeux autour du protocole de Kyoto viennent à échéance bientôt; en fait, c’est en 2012. L’absurdité du tout, c’est entre autres que l’on décide de se retirer d’un protocole international à quelques mois de son échéance. Bonjour la crédibilité, la prochaine fois que l’on signera un engagement à long terme.

Objectifs principaux du protocole de Kyoto

– Réduction de la balance de GES de 5.2 % (en moyenne, chaque pays a chiffré son objectif) par rapport à 1990

– Les deux moyens d’atteindre cet objectif sont en réduisant nos émissions à la source ou en créant des « puits de carbone »

– Maintenir un inventaire pour mesurer les émissions nationales de GES en tonnes équivalentes de CO2 (CO2e)

– Assurer un transfert de technologies vers les pays en développement pour développer des technologies similaires et pour les préparer aux changements climatiques

La dernière partie est souvent négligée. Les détracteurs du protocole voient comme principal point contre le fait d’avoir un objectif chiffré (c’est bien mieux d’avoir un objectif qui n’est pas mesurable, après tout), alors que plusieurs soulignent qu’initialement, le protocole de Kyoto était une négociation serrée pour assurer une justice sociale dans le monde entre les pays développés et les pays en développement, qui sont les plus à risque de sentir les effets négatifs d’une crise environnementale. On parle de désertification, mais au-delà de cela, il faut aussi souligner le fait que plusieurs espèces végétales n’auront plus la résistance nécessaire pour soutenir des sécheresses trop fréquentes.

Cela signifie que le rendement du millet diminuera probablement entre 14 et 79% en Afrique. C’est une des plantes les plus importantes pour nourrir le continent. En plus de perdre des terres arables, les terres restantes seront moins productives à moins que les fermiers ne trouvent des moyens de s’adapter.

Le danger de vouloir abandonner Kyoto, c’est que le protocole avait entre autres comme objectif principal d’aider les personnes qui seraient le moins aptes à supporter le stress des changements climatiques. Avant même de songer à quitter ce protocole quelques mois avant son échéance, il faudrait donc se rappeler qu’il y a des enjeux dans ce protocole qui dépassent le domaine politique.

Dans un autre ordre d’idées, je tenais à vous rappeler que pendant que le Canada jugeait ses cibles trop contraignantes, le Québec est en train d’atteindre les objectifs de Kyoto. L’Allemagne, parmi les pays riches avec les cibles les plus contraignantes (une réduction de près de 20%), a atteint son objectif.

2 réflexions sur “La fin de Kyoto

  1. J’aurais bien aimé que ça fonctionne. C’était une belle utopie. Mais comme toutes les utopies c’était irréaliste.

    Harper est le fossoyeur de l’entente, c’est vrai. Mais il n’est que le fossoyeur, celui qui rend les choses officielles. En vérité celui qui a tué Kyoto c’est celui-là même qui l’a signé: Jean Chrétien. D’un côté il a apposé sa signature sur un traité qui engageait le Canada à une réduction des émissions de GES de 6% mais de l’autre côté il a fait augmenter les émissions de GES de 20%.

    Le protocole de Kyoto imposait une cible de 558 MT d’émissions entre 2008 et 2012 (2012, c’est dans un mois). Lorsque Chrétien a laissé le pouvoir à Martin en 2003 les émissions de GES étaient à près de 750 MT. Il restait 5 ans pour obtenir 25% de réduction.

    Je suggère de bien regarder la figure 5-3 (page 4) de ce document: http://www.ec.gc.ca/ges-ghg/72E6D4E2-452A-49DA-8FB2-24755B5034B5/ExeSummary_2011NIR_f_v3.pdf

    J’aurais aimé voir sur ce graphique la cible de Kyoto plutôt que celle de Copenhague mais ça illustre quand même bien que le problème ne se limite pas à Harper.

    Abandonner Kyoto, c’est triste à dire, mais c’était inéluctable.

    Maintenant en ce qui concerne le dernier volet, le transfert de technologie, je manque de compétence pour en juger vraiment. Le Canada a-t-il vraiment fait ce genre de transfert? Et s’il les a faits… est-ce vraiment en raison du protocole de Kyoto? Si la réponse à ces 2 questions est oui, alors l’abandon de Kyoto est vraiment triste.

    ( en passant… l’Allemagne a atteint ses objectifs en très grande partie parce que l’année de référence est 1990, juste après la réunification. L’Allemagne de l’est utilisait un charbon de mauvaise qualité comme principale source d’énergie. La simple modernisation inévitable de l’Allemagne de l’est est la raison pour laquelle l’Allemagne a réussi. Il suffit de regarder la performance de quelques pays d’ex-URSS pour voir que même sans le protocole de Kyoto l’Allemagne serait arrivé au même résultat.)

  2. Kyoto n’était pas une utopie, au nombre de personnes qui ont accompli leurs objectifs. Malheureusement, il faut souligner que la récession a aidé.

    Le gros truc est que l’on peut vous pardonner un échec si vous maintenez la volonté de respecter votre engagement. À partir de 2005, le Canada se faisait proposer des plans sérieux en environnement via le parti libéral du Canada. Le Québec a aussi resserré la vis en arrêtant de considérer le ministère de l’environnement et le BAPE comme une passoire à pollution. On n’a pas mis de lois supplémentaires; on a simplement commencé à prendre nos propres lois au sérieux. C’est ce qui fait que le Québec respectera les objectifs de Kyoto.

    Abandonner Kyoto, ce n’est pas inéluctable. Il y a une différence entre dire que l’on a eu un échec et agir pour le corriger et se retirer en soulignant que ça ne nous intéresse pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s