WTF?

Inspirer le monde… malgré son handicap


Comme le mentionnait Mona Rochon dans un récent billet, les Olympiques sont une source d’inspiration pour le monde. Bien sûr, les champions encouragent les gens à se dépasser et deviennent des modèles. Par exemple, la présence de Michael Phelps sur le circuit a fait une différence énorme dans la promotion de la natation, un sport que j’ai pratiqué pendant 8 ans au niveau compétitif.

Par contre, les meilleures histoires parlent des hommes et des femmes qui ont du braver les plus rudes épreuves pour simplement avoir le droit de participer aux Olympiques. Dans ces histoires, d’aucun n’a encore eu le panache d’Oscar Pistorius – un handicapé amputé sous les genoux – et qui compétitionne en athlétisme dans le 400m.

Oscar Pistorius est un athlète sud-africain de 25 ans. Il a subi une amputation à l’âge de 11 mois à cause de problèmes de santé. Ça ne l’a pas empêché d’avoir une passion pour l’athlétisme et de participer aux jeux paralympiques (4 médailles d’or et une médaille de bronze à jour). En 2007, Pistorius a été plus ambitieux; il s’est lancé dans le circuit professionnel d’athlétisme des personnes non-handicapées. Son objectif : participer aux Olympiques.

La fédération internationale d’athlétisme, se sentant menacée par la tournure des événements, a passé un règlement spécial en 2007 pour interdire tout équipement (ressorts, roues, etc.) qui donnerait un avantage injuste par rapport aux autres athlètes. Oscar se prêta donc à une série de tests dans un institut de recherche sur la motricité afin de prouver que ses jambes artificielles ne lui donnaient pas d’avantage contre des jambes normales. Un jugement au tribunal confirma que Pistorius n’était pas avantagé et qu’il avait le droit de compétitionner en athlétisme avec les autres athlètes. Pistorius pouvait courir contre des athlètes normaux dans les circuits d’athlétisme.

En 2008, Pistorius rata de 2,23 secondes la limite de qualification pour les jeux de Pékin au 400m. Il ne put donc participer aux jeux. Mais actuellement, Oscar Pistorius participe aux jeux d’Athènes dans deux catégories d’athlétisme, après s’être qualifié dans la catégorie A au 400m (pour se qualifier, il lui fallait un temps de moins de 45,55 s – Pistorius a fait 45,07 en 2011 dans une compétition en Italie).

Hier, Pistorius a participé à la finale du 4x400m relai, courant avec l’équipe d’Afrique du Sud. Son équipe a fini 8e, à 4 secondes du podium. Gageons que l’équipe Sud-Africaine, avec beaucoup de bons athlètes, pourrait bientôt faire monter le premier handicappé sur le podium des olympiques normaux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s