Sénégal/WTF?

Ces femmes noires qui veulent être blanches


Au début du mois de janvier, je suis parti au Sénégal travailler pour une ONG Canadienne dans un programme Ouest-Africain.

On l’appelle le Xessal (produit éclaircissant) et c’est probablement la chose la plus horrible que j’aie vu. Il y a peu de temps, je parlais de la vision Sénégalaise du féminisme. Maintenant, on va vous montrer ce à quoi les femmes sont prêtes pour plaire à leur mari.

C’est un secret de polichinelle que plusieurs hommes africains aimeraient marier une femme blanche. La blancheur, c’est un signe exotique; c’est aussi un signe de richesse et de prestige. Dans plusieurs cas, les femmes noires se sentent diminuées aux yeux de leur mari ou aux yeux de leur entourage et, pour plaire, décident de se dépigmenter la peau.

Outre le complexe des femmes par rapport à leur couleur de peau, cette auto-ségrégation a l’effet d’augmenter les risques de cancer de la peau et de contracter infections ou maladies (certaines études parlent de diabète et de risques durant la grossesse). C’est qu’aucun produit, à lui seul, ne blanchit suffisamment la peau. Les femmes font donc souvent des mélanges de 2 ou 3 produits cosmétiques (avec des produits chimiques différents) ou de plusieurs savons (jusqu’à 5) pour obtenir une peau blanche. Dépendamment du mélange de produits, les effets secondaires peuvent varier, mais peu d’entre eux sont désirables.

Le monobenzone, partie de la chaîne du composé organique hydroquinone, réduit la production de mélanine chez les humains. La mélanine rend le teint de la peau noir.

Il y a plus de 15 produits en tube d’éclaircissants de peau au Sénégal. Les femmes le mélangent au lait et l’appliquent sur leur corps pendant une certaine durée, arrêtant souvent en période de chaleur pour éviter les effets secondaires. Elles utilisent souvent plusieurs produits différents en même temps. Le prix d’un tube de xessal varie entre 800 CFA (1,60 $CAN) et 48 000 CFA (96 $CAN).

Le xessal est couramment utilisé chez plusieurs stars au Sénégal et on le voit à la télévision. Dans certains cas, la peau pâlit légèrement; dans d’autres, la peau blanchit au point de donner une couleur presque cadavérique.

Ce problème n’est pas purement Sénégalais; il est développé dans plusieurs autres pays à travers le monde. En tant qu’Occidentaux, on n’y peut pas grand chose, mis à part reconnaître que les personnes noires sont aussi belles que nous et qu’il ne faut pas gâcher sa santé pour avoir la peau blanche.

Plusieurs groupes, dont Nuul Kukk (complètement noire), se battent contre l’éclaircissement de la peau. On fait la promotion d’une beauté naturelle.

Pour voir un extrait d’un documentaire des plus complets sur le xessal, c’est ici :

http://www.youtube.com/watch?v=fI1F4sQyOqs

 Cet article fait partie de ma série sur le Sénégal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s