Société

L’État contre les jeunes conducteurs


De 2009 à 2010, le prix d’un permis de conduire est passé de 325 à 1300$. Cette année-là, la SAAQ utilisait un justificatif amusant pour forcer les nouveaux conducteurs à suivre des cours de conduite obligatoire. Alors qu’auparavant, 2 examens suffisaient à prouver que l’on était un bon conducteur, il fallait maintenant suivre 24h de cours dans une salle de classe et 15h de cours de conduite obligatoires. La SAAQ se justifiait par la modernité des cours de conduite ailleurs dans le monde. C’est étrange, car en 1997, on avait annulé le cours de conduite obligatoire au Québec.

Commençons par mon opinion : pour moi, on peut avoir tout le bagage théorique nécessaire pour conduire une voiture sans suivre un seul cour. Je crois que le plus intéressant, c’est de suivre des cours pratiques parce qu’un instructeur te donnera toujours des conseils spéciaux qu’un accompagnateur peut passer rapidement. L’important, c’est la pertinence du cour de conduite obligatoire, le nombre d’accidents et les coûts qui y sont reliés.

La pertinence

Le cours de conduite théorique comprend 24h en salle de classe, sans toucher à un volant. Le contenu du cours dépend très peu de l’école de conduite, car la SAAQ a contribué à le développer. Ce qui est étonnant, c’est sa pertinence; on passe du temps à montrer des vidéos d’accidents et l’on demande aux futurs conducteurs de remplir le questionnaire en ligne de la SAAQ, qui était disponible gratuitement avant l’arrivée des cours obligatoires. Cela n’améliore pas la qualité de la conduite.

On doit aussi se questionner sur les effets de cette réforme. Comme elle est assez récente, on a encore très peu de données. Malgré tout, on sait qu’en 2011, le nombre de permis au Québec a augmenté de 50 730. Entre 2000 et 2010, le nombre de permis a augmenté en moyenne de 60 862 par année. La hausse du nombre de permis de conduire a donc diminué de 16,6%.

Le cours de conduite devrait aussi avoir pour effet de réduire les accidents. C’est le cas; le nombre d’accidents impliquant des conducteurs avec 1 an ou moins d’expérience a diminué de 18,2%. C’est une bonne réduction, mais cela est peut-être dû au fait que l’on a moins de nouveaux conducteurs par rapport à d’habitude.

Niveau pertinence, il nous faudra au moins 3 ans pour réellement savoir si le cours de conduite obligatoire permettra de réduire le nombre d’accidents de la route. Mais en ce moment, le lien est douteux. Quand le nombre d’inscriptions baisse de 16% et que le nombre d’accidents baisse de 18%, c’est plus ou moins clair.

Malgré cela, il faut noter que le nombre de collisions ayant entraîné des blessures graves ou la mort est en chute libre chez les conducteurs avec 1 an d’expérience. On note une baisse de 28,9% dans cette catégorie.

(sources: SAAQ)

Proposition

Même si le lien entre le cours de conduite en général et le nombre d’accidents est douteux, on peut quand même s’entendre pour dire qu’apprendre à conduire avec un formateur devrait améliorer la capacité des jeunes conducteurs. Les jeunes sont les plus à risque d’avoir un accident, non pas parce qu’ils se sentent invincibles (on est très conscients des conséquences d’une collision), mais parce qu’ils ont moins d’expérience que les autres.

Moi, je penche pour couper la poire en deux. Faire passer le cours de conduite de 325 à 1300$, c’est déraisonnable. Ça devient cher et ce qui est ennuyeux, c’est que dans plusieurs cas, les outils nécessaires au cour théorique sont disponibles gratuitement et librement, grâce à la SAAQ qui a travaillé très fort pour créer de bons outils d’apprentissage.

Là où je crois que l’on devrait dépenser de l’argent, c’est dans les cours pratiques. Passer 15h au volant d’une voiture avec une école de conduite reconnue, en plus de passer 3h à conduire avec un accompagnateur pour chaque heure de cour, ça permettrait d’avoir le bon bagage de connaissances pour bien conduire sa voiture. Grâce à cela, le prix du permis de conduire pourrait passer à 1100$, ce qui, bien que ce soit très élevé, est un peu mieux. L’idée, c’est de garder au cour ce qui est pertinent. Pour apprendre à conduire, il faut conduire. Je ne suis pas de ceux qui croient que ça peut s’apprendre dans une salle de classe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s